dimanche 17 juin 2007

Les Shamallows sont dans la rue

Les photos ne sont pas déformées. Il s’agit d’une bâche masquant le ravalement et les travaux d’un immeuble de bureaux avenue George V. La bâche n’est pas seulement peinte. On y adjoint quelques éléments en relief (corniche, pierres d’angle) pour donner à cet immeuble « passé au miroir déformant » la matérialité et la troisième dimension qui lui manquaient.
Collision (collusion ?) de Frank Gehry (qui sans avoir besoin d’être l’architecte de cette opération reste bien l’inspirateur de ces formes molles) et du Baron Haussmann, sous le parrainage de la promotion immobilière parisienne.
Où il se confirme qu’après le drugstore Publicis et son plagiat peu inspiré de la façade du Guggenheim, « l’effet Bilbao » - l’opération qui a fait le plus monter le prix du mètre carré dans une ville qui n’intéressait personne - hante encore et toujours le triangle d’or parisien.

1 commentaire:

Nuno Pires a dit…

Incroyable! Le rendu est tellement trompeur que c'en est impressionnant.