lundi 23 février 2009

Si à 50 ans....

... on n'a pas une Rolex, c'est qu'on a raté sa vie."
(phrase culte de Jacques Séguéla, publicitaire de Tonton, le 13 février 2009)

... on n'a toujours qu'un Solex, c'est qu'on est un génie."
(Jacques Tati, cinéaste de Mon onclefestivités à venir au printemps, pour son "centenaire" - il aurait 102 ans aujourd'hui - ou plutôt selon l'échelle séguélienne, son "bi-rolexaire").

Du coup, je constate qu'il n'y a qu'un an d'écart entre Tati et Oliveira, ce qui me laisse encore plus rêveur...

5 commentaires:

laurence a dit…

et dire qu 'il avait tout prévu ce Tati ...étonnant comme les génies anticipent...

Liaudet David a dit…

la plaque d'immatriculation de L'ax est formelle : Seguela est HS.
Il faudra que je trouve des cartes postales pour Monsieur Tati, tout Royan et Saint Marc sur Mer. J'ai ça, J'ai fait le pèlerinage à St Marc en été 1992 !

Joachim a dit…

Laurence
Courant de voir Tati comme un chroniqueur des Trente Glorieuses (le confort, les vacances, l'expansion des bureaux et des bagnoles), mais en se tenant lui-même toujours à l'écart de ce mouvement, pourrait-on aller jusqu'à se demander s'il n'était pas en fait un adepte de la décroissance ?

David
Bien vu pour la plaque, qui avait totalement échappé à mon regard.
Sinon, dans le genre fétichisme nostalgique, le village de Saint-Sévère sur Indre (celui de "Jour de fête") annonce l'inauguration d'une "maison musée" pour le mois d'avril. Il y a une petite vidéo en lien sur mon nom.

laurence a dit…

Adepte de la décroissance... non mais adepte d'une sorte de vérité dans les rapports humains un sourire tendrement amusé sans "désir mimétique"...

Vincent a dit…

"si vous en avez assez des histoires larmoyantes", elle est géniale la bande annonce du film de Tati, je ne la connaissais pas.