lundi 15 décembre 2008

A la dérive

Caméras embarquées qui manquent de passer par dessus bord à chaque coup de vent...


... mais au bout du compte, pour avoir su garder le pied marin et tenir la note....



... c'est bien le cinéma qui s'est dessalé. 

Extrait 1: Du côté d'Orouet (Jacques Rozier 1973)
Extrait 2: The national chante Gospel (Concert à emporter 2007)

Et puis si ça vous a plu, une autre bal(l)ade aquatique un petit peu plus calme mais non moins grâcieuse. 

1 commentaire:

Edisdead a dit…

Dans la même série, j'adore celui-là :
http://www.blogotheque.net/French-Cowboy