jeudi 11 décembre 2008

Jeunes toujours

En passant, un bon anniversaire à nos deux aïeux préférés :
Manoel de Oliveira, cinéaste, né le 12 décembre 1908 : 100 ans dans quelques heures...

Oscar Niemeyer, architecte, né le 15 décembre 1907 : 101 ans dans quelques jours...

***

Très intrigant, le titre du dernier projet d'Oliveira Singularités d'une jeune fille blonde, une relecture du blonde movie ?..

Le secret de leur longévité, c'est que chacun des deux est une moitié de dicton... Oliveira, c'est "bon pied" et Niemeyer "bon oeil"...

J'arrête là avec ces vannes à deux francs... Ils méritent mieux quand même ces deux artistes, mais j'ai pas pu m'en empêcher... Lisez plutôt de meilleurs hommages, ici et ...

5 commentaires:

charles tatum a dit…

Hello Joac.
Petite anxiété en vous lisant tout à l'heure.
Assûré que Manoel de O. est né le 11 décembre (ce qu'attestent plusieurs bons livres dans ma bibliothèque et nombre de sites réputés crédibles), je lui ai consacré un petit billet cette nuit... enfin ce matin. Je lis sur votre blog, et c'est la troisième fois ce soir, qu'il serait né le 12/12. Lequel de nous se fera seppuku ? Quelles sont vos sources (comme on dit chez Mme MAM quand elle arrête un journaliste) ? Amitiés, Charles Tatum, Jr

Joachim a dit…

Merci Charles

La réponse est dans l'article en lien : le 12/12 est le "jour «officiel» de son anniversaire, car comme il l'explique lui-même, «comme beaucoup d'enfants de cette époque», Manoel de Oliveira a été «enregistré le lendemain» de sa naissance... ce qui lui fait donc deux jours de suite à pouvoir souffler les bougies et donc non plus 100 mais carrément 200 gâteaux d'anniversaires...

Blogueur Influent a dit…

Et Claude Levi-Straus est centenaire depuis quinze jours.

Buster a dit…

Le rapprochement entre Oliveira et Niemeyer s’imposait en effet... il est d’ailleurs curieux que personne n’ait jamais fait dialoguer les deux hommes, ou que Oliveira lui-même n’ait pensé faire un film sur son "aîné" brésilien.
Sinon merci pour le lien.

Joachim a dit…

Quoiqu'une rencontre de chacun des deux avec Levi-Strauss aurait aussi de la gueule...