jeudi 20 novembre 2008

Jungle fever

Maintenant que Jacques Rozier, le contrebandier le plus poétique du cinéma français vient de se faire coffret, il livre enfin quelques uns de ses secrets les plus enfouis, tel que cette fugue cinématographique de ses débuts :


Rentrée des classes (court métrage de Jacques Rozier 1955)

Une échappée dans la souveraineté de la nature, filmée ici comme un palace végétal dont les dédales sont une invitation à la perdition. Et puis une confiance dans le cinéma telle qu'elle nous dit peut-être simplement qu'un oeil de cinéaste, c'est celui qui transforme le naturel en merveilleux. Cette confiance et cet oeil pour peindre le face à face de l'homme et de l'état sauvage, ça me rappelle les traits d'un autre cinéaste :


Tropical Malady (Apichatpong Weerasethakul 2004)

7 commentaires:

Dr Orlof a dit…

J'ai lu ta chronique hier et je l'ai trouvée remarquable. Superbe analyse de cet immense cinéaste qu'est Rozier (dont le dernier long-métrage est toujours inédit!!)

Kaherk a dit…

Incroyable cette modernité

(cette fois-ci je l'avais prévu, j'ai vu le début du film, j'avias pas vu que t'avais posté un extrait de Weerasetakhul, je me suis dit "Il faut qu'il poste un extrait de Weerasetakhul ")

Je lis trop ton blog, je suis rentré dans tes pensées, mouah ah ah

Joachim a dit…

Doc

Merci du compliment (que je pourrais te retourner pour ton évocation du cinéma de 68). Quant à "Fifi Martingale" son dernier long, je l'ai vu lors de sa programmation à la sauvette sur Canal+ (à 2h45 du matin) et malheureusement, c'est un gros bémol dans sa merveilleuse filmo... J'ai l'impression que lui-même n'a pas super envie de le montrer (souvent promis, jamais diffusé). Pas grave. Il reste ces 4 longs que je peux voir et revoir sans me lasser... S'il y avait un DVD supplémentaire à demander, ce serait un avec ses nombreuses "friandises" réalisées par Rozier (tel que le "Nono Nénesse" remake d'un Laurel et Hardy avec Villeret et Maurice Risch ou ses multiples réalisations pour la télé des années 60 "Dim Dam Dom" etc...)

Kaherk

Rentrer dans l'esprit (et aussi dans le corps d'ailleurs) de l'autre, c'est aussi un peu le sujet de "Tropical Malady", non ?

Seb B. a dit…

tu as déjà vu Nono Nénesse?

Joachim a dit…

J'ai vu ce film, officiellement inachevé à Beaubourg lors de la rétro Rozier en 2001, mais j'aurais peut-être pu aussi à Brive...

Seb B. a dit…

à Brive peut-être un jour...je ne sais pas... mais j'en ai une copie sur dvd... c'est pour ça... au cas où tu ne l'aurais pas vu ;-)

laurence a dit…

La nature et ses vivants secrets ...c'est vraiment un grand plaisir ...MERCI